jueves, 11 de enero de 2018

France-Irak-Actualité Bon vent… de folie ! Publié par Gilles Munier sur 11 Janvier 2018


"Comme à l’époque des Pharaons, un nouveau roi s’est levé… en Amérique ! "
"Comme à l’époque des Pharaons, un nouveau roi s’est levé… en Amérique ! "
L’analyse de la situation au Proche et Moyen-Orient sur le site israélien LPH info ou, pour paraphraser le général de Gaulle : Israël « sûr de lui-même et dominateur »…
Par Avraham Azoulay (revue de presse : LPH Info - 8/1/18)*
Comme à l’époque des Pharaons, un nouveau roi s’est levé… en Amérique!  Et cette fois-ci, non seulement il reconnait la grandeur d’Israël et des Juifs mais il tourne le dos à 8 ans de faillite stratégique et morale au Proche-Orient. Certains pensent et même écrivent, comme le journaliste Mickael Wolff dans son dernier livre « Fire and Fury », que le président est fou, inapte à gouverner. Donald Trump fait peur, surprend et renverse toutes les règles établies par les biens pensants. Il existe des problèmes  insolvables apparemment que ni le temps ni l’entêtement n’ont su résoudre. L’Europe et l’ancienne Amérique d’Obama/Clinton ont échoué dans leur approche peu censée, vis-à-vis du monde arabe et surtout vis-à-vis d’Israël. Le résultat, nous le vivons en direct. Jamais le sang n’a autant coulé dans ces guerres fratricides et barbares. Ce n’est pas pour autant que la France, l’ONU, l’UE ou les USA se sont remis en question à propos  de l’Iran, de la Syrie ou même de la Turquie. Leur façon obsolète de régler les conflits par la faiblesse, par un manque de justesse et par un humanisme à outrance, a su mettre le feu à cette région déjà assez agitée auparavant.  Finalement les alliés de lAmérique qui avaient été trahis et bafoués, ont retrouvé leur place avecThe new USA de Trump et de son gendre juif, Jared Kushner. Voilà que l’Egypte et l’Arabie Saoudite rejoignent les pensées du Roi d’Amérique et comprennent où sont leurs vrais intérêts dans cette jungle féroce. Si l’oncle Donald est insensé, comme semblent le concevoir ses détracteurs, alors les Israéliens le sont aussi, car enfin, depuis des dizaines d’années, nous sentons venir un semblant de solution avec nos voisins. L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Nikky Haley n’y va pas, elle aussi, avec le dos de la cuillère, lorsqu’il s’agit des droits d’Israël. Et ce nouveau son de cloche, encore un, nous émeut à chaque fois un peu plus. La guéoula n’est pas encore arrivée, mais si Le Caire transfère son ambassade à Jérusalem, alors nous pourrons commencer à penser à  la construction du nouveau Beth Hamikdash.
Après tant d’années de relations conflictuelles et dénigrantes sous l’égide d’Obama, pendant lesquelles Abou Mazen était considéré comme la sage victime et Israël comme le vilain petit canard désobéissant, il est bon d’être enfin vu et compris de façon juste et loyale.
Même si le chemin est encore long, notre peuple est armé de suffisamment de patience et de émouna pour tenir et interpréter chaque nouveau signe qu’Il nous envoie. Et la véritable guéoula  pourra venir, elle, sans passer par des coups ou des plaies, mais tout simplement quand le monde entier admettra la vérité.
Source : LPH Info